Newsletter

Envie d’en découvrir plus sur les coulisses de L’atelier Malvina ? Inscris-toi à ma newsletter !

Je partage chaque mois les actus, secrets et nouveautés de ma vie d’entrepreneuse créatrice de bijoux.

Photo Cécile

QUI SUIS-JE ?

Je m’appelle Cécile, j’ai 28 ans. J’ai commencé à apprendre la bijouterie en ligne en juin 2021, en parallèle de mon ancien travail. Je me suis retrouvée dans le travail manuel comme si j’avais longtemps oublié que c’était ce que je voulais vraiment faire, tous les jours de ma vie. J’ai démissionné en janvier 2022 et depuis, je suis lancée à plein temps dans l’aventure.

En plus des multiples ressources gratuites en ligne (vidéos, articles, forum…), je suis la formation d’initiation à la bijouterie d’Apprendre la bijouterie, et depuis peu la formation Le sertis clos pas-à-pas de Objectif bijoux. C’est aussi en suivant et en échangeant avec les merveilleuses et merveilleux créateurs de bijoux sur Instagram que j’apprends au quotidien.

J’aime créer, depuis toujours, des peintures, des textes, des objets. Je m’exprime en créant, je m’épanouis dans la zone, là où le temps n’a plus cours. J’en sors avec des doigts abîmés et toujours autant satisfaite !

Découpage d'une plaque de laiton

MES VALEURS

Cette passion pour le manuel, je veux l’exprimer à chaque étape de la création de mes bijoux. Je tiens à faire un maximum de choses moi-même : les dessins, les découpes, les assemblages et les finitions. Aujourd’hui, je ne maîtrise pas encore certaines techniques, il y a donc certains éléments que j’achète (chaînes, petits anneaux, clous d’oreille…), et que je fais faire (finitions en argent et en or), mais je tiens à me rapprocher du 100% fait-main le plus possible.

Cela vaut aussi pour mon packaging que je veux pouvoir réaliser entièrement moi-même progressivement, impression comprise.

Je veux rester simple et naturelle dans mon travail. Mes process, ma communication, mes échanges avec vous, mes projets : je vise à simplifier au maximum les choses. La vie est déjà assez compliquée comme ça ! Je suis persuadée que la simplicité est possible, pour peu d’y travailler.

MES BIJOUX

Chaque bijou est unique, même vis-à-vis des autres de la même collection. Je pratique le slow-made, c’est-à-dire que je prends le temps de travailler minutieusement et consciencieusement chaque détail. Cela apporte nécessairement des imperfections, rendant celui que vous choisirez encore plus précieux.

Je travaille uniquement le laiton, un alliage de cuivre et de zinc, que je vais découper, mettre en forme, braser et polir à la main. Le produit final est amené chez un galvanoplaste qui va le recouvrir d’argent ou d’or 18K.

Puisque je travaille avec un intermédiaire, j’ai décidé de travailler par blocs : dès qu’un bijou est acheté, je le recrée dans la foulée. J’attends qu’il y ait assez de pièces pour faire faire la finition. De ce fait, il peut y avoir des délais d’indisponibilité, mais qui ne dureront pas !

Flatlay Outils Bijouterie

MES OUTILS

J’utilise principalement des outils sans électricité : mon moteur c’est l’huile de coude. Je possède de nombreuses limes, cabrons, marteaux de bijoutiers. Pour chauffer, je me sers d’un chalumeau de cuisine : petit mais efficace.

Mes seules machines électriques sont le moteur à main et le bain à vibration, pour percer (impossible à la main), polir et nettoyer (un temps gagné considérable qui se répercute sur le prix). Ah, j’oubliais l’imprimante laser, pour pouvoir transférer l’encre du papier au laiton. Et l’ordinateur pour faire mes modèles, ça compte ?

J’utilise le moins de produits chimique possible, en remplaçant par des solutions moins efficaces mais plus propres, comme le bain de vinaigre et de sel pour dérocher au lieu d’acide sulfurique (oui, ça sent fort…)